Le septième jour

Elle commença par une grasse matinée, puis, pour faire le plein de « positive attitude », elle se désabonna de tous les comptes instagram qui ne lui apportaient que complexes et fièvre acheteuse. Elle fit une liste mentale de tout ce qu’elle voulait faire dans la journée et se leva en faisant bien attention à commencer par le pied droit.

Aujourd’hui allait être une belle journée. Elle l’avait décidé.

Elle avait oublié qu’elle avait un enfant…

Les activités de la journée:

  • J’ai trié tous mes bocaux en verre (mettant à mal l’expression « chaque pot a son couvercle »), j’en ai jeté et j’ai mis ceux que je gardais dans un carton, prêts à être déménagés.
  • Du coup j’ai rangé toute la véranda.
  • En rangeant la véranda j’ai trouvé un sachet de patates germées du coup j’ai retourné et désherbé un carré de jardin et je les ai planté. (Si ça continue ce confinement, la dame qui nous a acheté la maison va emménager avec un potager prêt à être récolté et une pelouse à l’anglaise).
  • Des lessives.
  • J’ai fabriqué des huiles de massage et du liniment.
  • Arnaud a scié une souche de plus.
  • Du sudoku.
  • J’ai ramassé des fleurs dans le jardin et je les ai mise à sécher dans un livre.
  • J’ai enrichi les plates bandes avec du BRF.
  • Maxine a fait du yoga (mais je doute qu’elle ait aligné ses chakras…)

La bande son de la journée:

  • Un best of de Balavoine.
  • Coldplay.
  • Salut les copains, CD 2.
  • Les plus grands hits de Michel Sardou.
  • Sébastien Patoche. (Je connais toutes les paroles par cœur, j’en peux plus…)

Les lectures du jour:

  • Le nouveau Popi Magazine arrivé ce matin pour Maxine. (Elle était trop à fond!). Et le livre de ses aventures avec son petit copain Tao.
  • Je n’ai pas lu aujourd’hui mais si quelqu’un a un livre sur « comment tordre le caractère de merde de sa fille » je suis preneuse.

Les films du jour:

  • Quelques épisodes du Big Bang.

La cuisine du jour:

  • Avec Maxine on a fait des cookies aux flocons d’avoine et aux raisins secs. (Ce qui veut dire « elle a mangé les raisins secs en me regardant rassembler les ingrédients »).
  • Arnaud nous a fait un délicieux repas ce soir: gambas marinés, riz et sauce curry/coco/piment.

Les trucs que j’avais jamais fait en trois ans dans cette maison et que j’ai fait aujourd’hui:

  • Avoir une conversation avec ma factrice. (Par dessus le portail et à deux mètres de distance).
  • Balayer la cour devant la maison.
  • Aspirer le tapis avec la petite brosse faite exprès.

Les bêtises de Maxine:

  • Voler un yaourt et une compote pour essayer de les manger en scred sous la table.
  • Profiter des trente secondes qu’il m’a fallu pour mettre le tri sélectif dans un sac pour manger les croquettes du chat.
  • Le temps que je mette une lessive à tourner (deux minutes donc), je l’ai laissé dans le salon, j’étais dans la salle de bain, à 5 mètres. Elle est arrivée en hurlant, rouge comme une tomate, de la bave de partout, les yeux prêts à sortir de leur orbite et… une bouteille de tabasco à la main. Elle en avait bu.

Elle est dans une période compliquée, doux mélange d’intolérance à la frustration, de gros caprices et d’impatience extrême. Et aussi de capacité à la connerie incommensurable. C’est absolument fabuleux. Merci le confinement, on est deux pour gérer.

La méga surprise du jour:

  • Jean Jacques Goldman, mon idole (encore plus que Johnny), a sorti une chanson. Oui c’est une reprise d’une des siennes. Oui c’est pas le futur tube de l’été. Oui sa voix a un peu vieilli. Oui j’ai perdu tout espoir qu’il ressorte un album un jour. Mais quand même, c’était trop génial de le voir et l’entendre, j’étais toute émotionnée! J’ai même versé une larmichette.

Et pour finir, j’ai réalisé aujourd’hui que ma seule « relation sociale » avec le monde extérieur en ce moment était avec ma factrice. Du coup j’ai écrit trois lettres à des gens que j’aime aujourd’hui. Et demain je l’attendrais sur le balcon pour les poster. Et du coup je me suis dit que si il y avait des gens qui aimeraient recevoir une lettre pour égayer leur confinement je me ferais un plaisir de leur en écrire (vous pouvez me laisser votre adresse en message privé. Avec Maxine on vous enverra quelque chose de mignon).

C’est bien d’être d’humeur positive, c’est encore mieux de le partager. Le bonheur est contagieux et on ferait bien de tous se contaminer les uns les autres en ce moment. Non?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s