Et bonne année bien sûr.

Premier janvier.

Depuis 15 ans j’ai l’habitude de me réveiller avec plein de monde à la maison, ou dans une maison pleine de monde. Des cadavres de bouteilles, des cendriers pleins, des gens qui ont la gueule de bois, tous à la recherche d’une cigarette pour accompagner le café qui va nous sauver la vie (en tout cas c’est ce qu’on pense).

Ce matin je me suis réveillée avec mon mari et ma fille. Puis mon mari est parti au boulot. Il est 11h, j’ai déjà passé l’aspirateur, fait la vaisselle, la lessive et Maxine a fait caca deux fois, la première dans un pyjama qui ne s’en remettra jamais et la deuxième dans mes bras. Quand elle avait pas de couche sinon c’est pas drôle. Et oui, avant j’allais à des réunions avec des psychologues et des psychiatres, je gérais le budget des résidents sous tutelle et les crises clastiques des psychotiques, maintenant je parle de caca de bébé, oh comme ma vie a changé…

Et comme presque tous les matins j’ai pleuré dans la douche.

On va pas se mentir, cette année je suis assez contente de pas avoir à nettoyer les restes de la fête et de pas avoir la pire gueule de bois de l’année. Mais quand même, l’an dernier je buvais des bellinis avec les copains en regardant Kaamelot et cette année je suis toute seule. Avec Maxine.

Je me plains pas, on a passé une bonne soirée, on a mangé un bon repas, on a vachement discuté, on a beaucoup rigolé, Maxine a bien dormi, on a eu du temps pour nous mais quand même, je l’avoue (je suis sûrement une mère indigne) mais hier, à un moment, j’aurais aimé qu’on ne soit pas parents. Juste une soirée.

Et puis ce matin je lui ai fait un « pouet » sur le ventre et elle a rigolé et je m’en suis voulu de l’avoir pensé. (haaaaa la culpabilité de la maman c’c’est merveilleux, faudra que je vous en parle un de ces jours…)

Bref.

Y’a des femmes qui attendent avec impatience que leurs maris partent au boulot pour être tranquilles, moi j’attends avec impatience qu’il rentre pour avoir quelqu’un à qui parler.

Je suis tout le temps toute seule alors qu’en fait je le suis jamais vraiment.

Quand on s’engueule avec mon mari c’est la première chose que je lui reproche, systématiquement: « Mais je suis jamais toute seule moi, j’ai jamais du temps pour moiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! ». Et pourtant je ressens une solitude intergalactique c’est impressionnant.

Quand je suis tombée enceinte on m’a dit beaucoup de choses, j’ai été inondée de conseils, la plupart que je n’avais pas demandé d’ailleurs, mais absolument personne ne m’a dit à quel point on pouvait se sentir seule les premiers mois. D’ailleurs heureusement sinon je me serais sûrement jetée d’un pont.

Jusqu’à hier je pensais que ça venait de moi parce qu’à la fin de ma grossesse je supportais tellement plus personne que je me suis isolée. Et quand Maxine est née on a espacé et limité les visites à une heure pour pas être submergés. Et quand elle a eu 3 semaines on a voulu inviter des copains à la maison pour faire une raclette mais elle a pleuré toute la soirée et je crois qu’on les a traumatisés… Et puis sortir avec un bébé c’est toute une organisation, je supporte toujours pas les gens parce que maintenant ils viennent tripoter ma fille dans sa poussette et continuent à me donner des conseils que j’ai pas demandé et j’ai une peur presque panique d’allaiter en public au cas où on me ferait une réflexion. Du coup je sors pas beaucoup et je vois pas beaucoup de monde.

Sauf qu’en fait j’ai reçu beaucoup de messages ces derniers jours d’autres maman dans le même cas…

Pourquoi on nous le dit pas avant?

Mais surtout, comment on arrive à se sentir aussi seule et isolée alors qu’on a un petit humain collé à nous 24h sur 24?

Si quelqu’un a la réponse je suis preneuse.

Et bonne année bien sûr.

3 commentaires

  1. Merci pour ton blog et surtout ton honnêteté !!!! Quelles femmes courageuses sommes nous les mamans !! Moi quand je dis que les enfants c’est un joli sacrifice qu’on les aime plus que tout mais que l’on met tout entre parenthèse…. On me regarde très très bizarrement en se demandant s’ils ont bien entendu 🤔
    Et ouiiiiii qu’est ce qu’on se sent seule…. Et ce qui est le plus dur c’est d’expliquer aux autres pourquoi alors qu’on est sensée nager dans le bonheur ! Mais je reste convaincu malgré tout, malgré nos doutes, nos envies de tout balancer, qu’il faut tenir bon car de toute façon nous n’avons plus le choix mdr ! Ils sont là et nous allons en faire de jolies personnes c’c’est tout ce que nous leur souhaitons !!!
    Alors tiens bon Amandine, tenez bon ta fille et toi car malheureusement ce n’est pas fini mais personne ne sera aussi vouée, dévouée, courageuse que nous les mamans et une fois dans ma vie j’aimerais être papa

    J'aime

  2. C’est dingue comme je me retrouve dans ce que tu dis.. J’aime beaucoup ce que tu écris, continue comme ça ! 😊 C’est un peu rassurant de voir que je ne suis pas la seule et que surtout c’est pas forcément moi le problème.. Puis le passage quand tu dis à Arnaud quand vous vous disputez « que tu n’as pas de temps pour toi » Evan a 13 mois et je suis de longue à le dire à mon conjoint que j’en peux plus d’etre Enfermé H24 avec mon fils, que j’ai besoin du temps que pour moiiiiii ! C’est dingue l’energie Que ça nous demande un enfant et comme ça nous isole..

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s