Ciment ou tombeau?

Alors maintenant que j’ai couvert la grossesse, l’accouchement et ma vie de maman jusqu’à aujourd’hui si on parlait un peu du truc le plus difficile? Genre sa mère la p*** difficile? Genre le truc que j’avais vraiment trop pas prévu?

La vie de couple avec un bébé.

Et ouais, apparemment y’a pas que ton corps et ton psychisme qui en prennent un sacré coup dans la gueule…

Alors y’a beaucoup de chose que j’avais pas prévu: la garde robe qui va avec l’allaitement, la dépression post partum, la chute des cheveux (qu’est ce que c’est que ce truc?! on peut en parler ou pas? je suis à deux doigts d’être chauve!), la panique face au monde dans lequel on vit, le fait que je prendrais une pointure et que je devrais dire au revoir à mes plus belles chaussures (minute de silence s’il vous plait, c’est presque aussi dur que le post partum)… Mais si y’a bien un truc auquel je m’attendais pas c’est la difficulté dans la vie de couple.

Alors je vous parlerais pas de ma vie sexuelle (Rest In Peace…) parce que je crois que ma mère est susceptible de lire mon blog. Juste de la vie de couple de tous les jours.

Qu’est ce que c’est que cette transformation folle?

Comment ça s’organise?

Personnellement je suis passée de un mois au paradis à « oh putain ça va pas être possible du tout » en une nuit. Et quand je dis nuit je parle bien entendu de la sieste de trois heures que ta fille t’accorde à la fin du premier mois.

Du jour au lendemain on a commencé à s’engueuler de longue.

Pour tout un tas de trucs différents. Des vieux trucs, des trucs nouveaux, des trucs débiles, des trucs importants…

Je me rends compte maintenant qu’il y avait une fatigue extrême des deux côtés, que ça correspond au moment où Arnaud est retourné travailler, que c’est là que j’ai commencé à angoisser et que je devais être plus chiante et difficile qu’avant (je viens de reconnaître que j’ai peut être éventuellement des fois eu tort, j’espère que vous êtes équipés, il va neiger toute la nuit).

Je sais aussi maintenant qu’à ce moment là, contrairement à ce qu’aurait pu croire Arnaud, Maxine et moi on ne faisait pas deux mais un et demi, voir même encore un. Du coup quand il disait qu’elle était pénible (et Dieu sait que des fois elle l’a été, je suis une mère indigne mais ça fait du bien de le dire) je ne le supportais pas. Et ça partait en sucette.

Quand il disait « oh la la mais c’est pas possible elle arrête pas de gueuler » j’entendais « putain mais c’est pas possible, vous me faites trop chier toutes les deux, vous êtes infernales, vous avez ruiné ma vie, je regrette ».

Vous captez la nuance créée par le fol amour maternel ou pas?

On est ensemble depuis presque 6 ans et mariés depuis presque 5. Des galères on en a eu, des trucs pénibles on en a traversé. D’ailleurs dans nos six premiers mois on en a tellement eu (et des graves) qu’on s’est dit que ça ne pourrait jamais être pire. Et que si on avait survécu à tout ça il ne pourrait rien nous arriver. Du coup on s’est mariés dans la foulée.

Ça paraissait fou à beaucoup de gens à ce moment mais c’était vraiment la bonne décision. Arnaud est l’amour de ma vie, j’ai eu de la chance de le rencontrer, l’épouser a été la meilleure idée que j’ai jamais eu. Même si je l’ai eu parce que j’avais bu un litre de sangria. Un jour je vous raconterais. Peut être.

Bref.

Alors attention, je dis pas que c’était parfait avant que Maxine arrive. On est d’accord tous les deux pour dire que le mariage est un travail de chaque jour mais que le temps de travail vaut carrément le temps de bonheur.

Des prises de têtes et des portes qui claquent y’en a eu, il est marseillais et moi je suis… euh…je suis… comment dire… bon… je suis chiante. Enfin je suis une fille quoi. Avec un caractère de merde en supplément XXL gratuit. Tout ça pour dire, les engueulades on connaît.

Mais je n’aurais jamais pensé qu’il y en aurait autant quand on aurait un bébé.

Pas juste après en tout cas. A mon avis quand on va devoir parler éducation et scolarité un peu sérieusement on va devoir investir dans la vaisselle en carton. Mais passons.

Que celle qui n’a jamais pensé, ne serait ce qu’une seconde, que ce serait plus facile toute seule avec le bébé qu’avec le forfait familial complet me jette la première valise. Avec le recul je me dis que c’est vraiment très con parce que si Arnaud n’avait pas été là je sais pas ce que j’aurais fait mais bon. Parfois dans la colère on pense des trucs. D’ailleurs un grand bravo à toutes celles qui, par choix ou par force, font ça toutes seules. Chapeau mesdames. Et à tous ceux qui en font plusieurs, courage.

Ça va beaucoup mieux maintenant. Ne serait ce que parce qu’on dort un peu plus (alléluia!!!). On a tous les deux à peu près trouvé nos marques, on s’est ré organisé, on a beaucoup communiqué. Ça va vraiment mieux. (Big up à ma copine Belette qui m’a appris à quel point la communication est importante pour un couple, je te dois une caisse de vin).

Mais quand même, de toutes les épreuves, je pense que la plus grosse pour notre couple aura été d’avoir un enfant. (Et du coup comme on a survécu aux mois les plus durs, normalement on est bons.) Et franchement, même si Maxine a transformé ma vie et l’a infusé d’encore plus de bonheur, je suis sacrément contente qu’on ait décidé d’en faire qu’un.

Au final ça aura été un sacré ciment mais je ne compte pas me lancer dans la maçonnerie, déjà que j’ai plus le temps pour les manucures…

2 commentaires

  1. Je pense q’un enfant peut fragiliser un couple s’il n’est pas solide à la base. Je ne comprends pas les gens qui font un enfant pour sauver leur couple ! Belle connerie ! Les disputes sont plus fréquentes soit à cause de la fatigue, soit à cause du changement hormonal (on peut se le dire), soit à cause de désaccords pour l’enfant… Il faut du temps pour que chacun prenne ses marques…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s