9 mois dedans, 9 mois dehors.

Oui, je sais, je suis très, très, TRES en retard.

Comme une imbécile je pensais que plus Maxine grandirait, plus elle aurait d’autonomie, plus j’aurais de temps. Encore une fois, je propose qu’on prenne tous cinq minutes pour se foutre de ma gueule.

Alors oui, c’est vrai, elle fait de plus en plus de trucs toute seule. Sauf que comme la plupart de ces trucs sont aussi ceux qui me donnent plus de boulot ben en fait j’ai moins de temps.

Elle joue toute seule dans sa chambre. Mais comme elle arrive à mettre, en un temps record, dans une chambre de taille moyenne, avec pas un million de jouets dedans, un bordel monstre, ben après faut ranger. Et ça elle le fait pas toute seule.

Elle rampe (et depuis ce soir 18h elle fait même un peu de quatre pattes!). Du coup je passe énormément de temps à déplacer des trucs. Y’a plus une plante verte dans la pièce à vivre et la semaine dernière j’ai dû me résoudre à toutes les mettre en hauteur. Mon orchidée n’aurait pas survécu à un nouveau dépotage. Y’a plus de bois sous la cheminée parce qu’elle se prend pour un castor. Y’a plus de torchons à la porte du four parce qu’elle lustre le carrelage avec. Tous les rideaux ont un nœud pour être plus courts parce qu’elle se prend pour Tarzan. Je vérifie sans arrêt que la porte des toilettes est fermée parce qu’une fois elle a essayé de lécher la brosse à chiottes. Bref, tout ça, ça prend du temps.

Elle mange dans sa chaise haute. Je vais finir par mettre des cartons à plat par terre tout autour. Sur 3 mètres carré. Ce sera pas joli mais niveau ménage je gagnerais du temps. Je sais pas comment elle se débrouille pour en mettre autant partout alors que c’est moi qui lui donne à manger!

Elle a appris à faire prffffffffffff. Juste quand on venait de repeindre le salon. Rest in peace mes beaux murs beige et uniformes.

Elle adore le bain. Et elle a bien compris comment éclabousser maman. Et toute la salle de bain.

Elle fait des acrobaties de fou sur la table à langer. Je rêve d’avoir une deuxième paire de bras à chaque fois que je dois changer sa couche.

Bref, la vie n’est pas de tout repos, je suis un peu cardiaque depuis qu’elle essaie de se mettre debout (je considère sérieusement l’idée de mettre de la moquette partout dans la maison. Ou de l’enrouler dans du papier bulles) et je n’ose plus aller aux toilettes depuis qu’elle a compris comment on ouvrait les placards et les tiroirs de sa commode. Ceci dit comme elle hurle dès que je quitte la pièce parce qu’elle a compris que ça me faisait arriver en courant, ben les toilettes j’y vais plus et j’ai des sphincters hyper musclés!

MAIS… Comme elle a assez de cheveux pour que je lui fasse des couettes et qu’en plus elle se laisse faire, je lui pardonne tout. Et j’espère que la phase des hurlements et des bêtises ne va pas durer trop longtemps. (JE SUIS NAÏVE OK?! L’espoir fait vivre. Laissez moi espérer. Avant que je ne me pende dans ma douche).

Mais toutes ces avancées fantastiques et fabuleuses, aussi anxiogènes soient elles, ne sont pas les événements les plus marquants de ce dernier mois.

Non non.

Maxine a eu 9 mois vendredi.

C’était aussi nos 5 ans de mariage avec Arnaud.

Et c’est aussi le jour où je n’ai plus eu de lait.

En tout cas pas assez pour que ça lui suffise.

Alors vendredi matin après avoir souhaité un joyeux anniversaire de mariage à mon mari et l’avoir embrassé je suis descendue pour allaiter ma fille. Et mes nénés étaient vides. J’avais perdu mon pouvoir magique. Et en plus mes nénés ressemblaient à deux gants de toilette. Autant vous dire que j’ai pleuré dans la douche comme jamais.

Alors oui, on s’en doutait, j’en avais de moins en moins. (Je vous ferais un article sur les merveilleux moments où on a essayé de donné du lait en poudre au biberon à Maxine. Ça vaut le détour. Depuis le temps qu’elle m’entend dire ce que j’en pense j’ai dû finir par la convaincre.)

Oui, je sais, 9 mois c’est déjà vachement bien, c’est plus que ce qui est recommandé par l’OMS, c’est plus que ce que beaucoup de femmes espèrent ou arrivent à faire.

Oui, je sais, les viticulteurs se frottent les mains de mon retour dans leur fichier client.

Oui, je sais, ils font des implants mammaires très bien pour pas trop cher maintenant.

Mais…

Depuis 9 mois j’allaite ma fille. Depuis 9 mois j’ai des nénés magiques qui consolent tous ses chagrins. Depuis 9 mois on a ce lien si particulier, ces longues heures toutes les deux l’une contre l’autre à échanger des câlins et des regards qui en disent si long.

Depuis 9 mois il y a un truc, un seul, que personne ne peut faire à ma place.

Je m’étais mise en tête de tenir au moins un an, ça me plaisait, c’était un lien unique et magique, j’avais des seins beaux et gros qui tenaient tout seuls, en bikini cet été ça aurait été hyper classe. (Je me taris le premier jour de l’été, c’est pas du foutage de gueule ça?!)

Donc pendant quelques jours ça a vraiment pas été la grande forme. Je me sentais vachement comme un gros tas de caca qui a raté sa vie, Maxine me mordait et refusait de me faire des câlins. Elle pleurait, je pleurais. Bref, c’était la fête à la maison.

On parle souvent de la difficulté du sevrage pour les bébés mais rarement pour les mamans. Ça vaudrait peut être le coup qu’on s’y penche, histoire de mieux nous préparer. Je pose ça là en passant.

Depuis hier ça va mieux. J’ai un peu de lait pour trois tétées symboliques par jour, j’ai trouvé une technique pour qu’elle veuille bien me faire des câlins et j’ai trouvé plusieurs cliniques qui refont les seins pour pas trop cher (et si elle est pas mignonne, je prendrais sur son argent de poche!)

Voilà voilà.

Maxine a eu 9 mois.

J’ai plus de plantes vertes.

Mes seins ressemblent à des gants de toilette.

Mais elle a des couettes.

3 commentaires

  1. merci pour cet article, plein d’humour et d’amour… je reconnais un peu ma fille dans tes anecdotes, elle fait aussi pfff quand elle mange (enfin elle a eu sa période c’est enfin fini), elle rampe dans toute la maison et tente d’attraper tout ce dont elle n’a pas le droit évidemment, j’ai eu quelques frayeurs avec les croquettes du chat… Motricité libre qu’ils disent, laissez-les explorer! Oui, sauf que nos maisons ne ressemblent pas aux salles de crèches, aseptisées et sécurisées! Joyeux 9 mois Maxine et bon 4 pattes! 😉

    J'aime

  2. Merci pour ce billet plein d’humour, merci aussi pour ton franc-parler, c’est rare de voir des jeunes mamans témoigner et dire la vérité : non ce n’est pas facile de devenir mère, ça s’apprend (enfin d’après ce que j’ai compris parce que je n’ai pas d’enfant). J’ai adoré la chute, la jolie Maxine avec ses couettes, c’est vrai que c’est la récompense pour les seins en gants de toilette et le reste 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s