Rage against the machine

En ce début du mois de février, quand la plupart des gens ont déjà lâché leurs bonnes résolutions, je me suis dit que j’allais vous parler des miennes.

Donc moi des bonnes résolutions j’en prend pas. Enfin j’en prend plus.

Pour la simple et bonne raison que je n’ai jamais été foutue de les tenir.

Absolument jamais.

Je fume toujours, je fais toujours pas de sport de manière régulière, je suis toujours pas végétarienne…

Par contre du coup je me lance des petits défis.

L’an dernier je m’en étais lancé deux: sortir du post-partum et éliminer tout le plastique de ma salle de bain.

Pour le post-partum c’est bon. Pour le plastique dans la salle de bain ça a été plus compliqué mais on y est presque.

Donc cette année je me lance les défis suivants:

  • En finir pour de bon avec le plastique dans ma salle de bain!!! (Non mais sérieux c’est fou comment c’est compliqué!)
  • Vu qu’on change de maison en faire un lieu le plus écologique et auto suffisant possible. (C’est pas le tout mais l’effondrement arrive!)
  • Refaire un potager. (En espérant que cette année on aura pas d’invasion de crickets, merci le réchauffement climatique. MERCI!)
  • Continuer notre démarche de décroissance et de sobriété heureuse.

Je vais essayer, j’ai bien dit ESSAYER, de diminuer la clope parce que ma carte bleue pleure un peu plus à chaque fois que je passe au tabac mais franchement j’ai plus de chance d’arriver à trouver une solution au conflit Israelo-Palestinien.

Voilà, donc comme vous l’aurez sûrement remarqué on est quand même vachement tournés vers l’écologie, la décroissance et l’auto-suffisance.

Ça vous étonne?

Donc moi en fait, quand je suis devenue maman j’ai d’abord cru devenir folle à cause de ma fille. Et quand elle s’est calmée (y’a quelques semaines mais on est pas à l’abri d’une rechute) j’ai cru devenir folle à cause du monde dans lequel on vit. Et incidemment dans lequel j’ai mis au monde, de mon plein gré, en ayant sous la main toutes les infos nécessaires, un petit être fragile, incapable de survivre sans nous, que je vais devoir protéger très longtemps, dans un monde en pleine perdition.

On est pas sortis du sable.

Du coup sur ma liste de défis faut que que je rajoute « ne pas devenir folle ».

Parce qu’autant Maxine, des fois, elle s’arrête de me rendre chèvre. Le monde, lui, n’arrête jamais d’être con. Apparemment.

Soyons clairs, on était déjà écolos avant qu’elle arrive. Par contre depuis qu’elle est là on est plus « activistes » que « bobos ». Et on accélère la transition. Au pas de course.

Moi j’espère qu’on pourra sauver les meubles. Arnaud pense que « c’est foutu parce que les gens s’en foutent ». J’espère vachement qu’il a tort. Mais je commence vachement à penser qu’il a raison.

Et si un jour tout se casse la gueule je veux être aussi prête que possible mais surtout, pouvoir dire à Maxine que j’ai fait tout mon possible.

Je ferais un article (où je vais encore pas me faire des copains) sur le pourquoi du comment on en est arrivés à ce mode de vie, mais pour ce soir je vais me concentrer sur mes défis de 2020.

Pour le plastique dans la salle de bain:

  • On est passés aux coton tiges en papier compostables (avant que ceux en plastique ne soient interdits, je veux dire, on a pas attendus d’être obligés, vous voyez où je veux en venir?) et comme ça me plait toujours pas d’avoir encore des trucs jetables je suis en train d’apprendre à manier l’auriculi. (Pour l’instant ça va, je me suis percée qu’un seul tympan…)
  • Pas de lingettes et pas de coton à démaquiller. Que de l’éponge, du lavable. DU RÉUTILISABLE. 
  • Je fabrique la totalité de nos produits cosmétiques. Le shampoing solide, les savonnettes, le dentifrice, le déo, le démaquillant, les crèmes et huiles de beauté, le liniment de Maxine, la crème pour les fesses, le masque pour les cheveux et le gommage pour le corps.
  • Plus de rasoirs jetables.
  • Je suis passée à la cup.
  • On a des brosses à dents en bambou.

Alors vu comme ça on pourrait se dire que c’est bon et qu’il n’y a plus de plastique mais en fait si parce qu’il y a des trucs auxquels je n’ai toujours pas trouvé de solution. Mais je cherche. Activement. J’attends pas que les magasins me « proposent parce que c’est à eux de le faire » comme quelqu’un me l’a dit une fois (Au top 10 des plus grosses conneries que j’ai entendu en 2019).

Donc il faut que je solutionne:

  • Le pot de cire. (Parce que je veux bien en faire un max à l’épilateur mais le maillot je suis désolée, physiquement, au niveau de la douleur, ça va pas être possible.)
  • Les couleurs pour les cheveux (un nombre maximum d’emballages pour un minimum de produit. Même les « naturelles » achetées en pharmacie.)
  • Les têtes de brosse à dents électrique d’Arnaud.
  • Le maquillage. Mais c’est plus dû au fait que j’en utilise pas beaucoup donc je mets longtemps à virer le plastique pour le remplacer par du éthique.
  • Les gens qui continuent à m’offrir des cosmétiques. Dans des emballages en plastique. Avec du pétrole et de l’acide dedans.

 

Pour la nouvelle maison:

  • De l’isolation. Partout. De fou.
  • Planter des arbres fruitiers.
  • Du chauffage au bois (un poêle dans le salon et un fourneau dans la cuisine). Auto fourni. Parce qu’avec la maison on a acheté une forêt de 4000 mètres carrés. (Si vous essayez de me dire que c’est du boulot essayez d’abord de m’expliquer comment, avec vos cuisines connectées et vos pompes à chaleur, vous arriverez à chauffer votre baraque, cuisiner et avoir de l’eau chaude si un jour y’a plus d’électricité. Sans parler d’effondrement, juste une grosse panne. Réfléchissez y et revenez me voir après. D’avance merci.)
  • Des récupérateurs d’eau de pluie à toutes les gouttières. Même au chalet du jardin.
  • Des toilettes avec le petit robinet au dessus du réservoir de la chasse d’eau pour se laver les mains. Parce que faire ses besoins dans de l’eau potable ça commence à bien faire. Faut vraiment être un gros con d’occidental pour trouver ça normal.

Et ça, c’est juste pour cette année et la première vague de travaux. A terme on vise les panneaux solaires sur le toit, l’éolienne domestique, la véranda pour chauffer une partie de la maison et faire les semis en hiver, l’alimentation de la chasse d’eau et de la machine à laver par l’eau de pluie. Et surement plein d’autres trucs auxquels on a pas encore pensé ou qui n’ont pas encore été inventés.

 

Pour le potager:

  • De la permaculture.
  • Faire nos propres graines. Ou du troc de semis. Enfin en tout cas ne plus acheter du Monsanto déguisé.
  • Du compost.
  • Pas d’engrais et autres saloperies qui font que ça pousse plus vite mais qu’on meurt plus vite aussi.
  • Des poules. (Ça fait la moitié du boulot ces petites bêtes!).
  • De l’huile de coude et du temps. Mais si c’est pour manger mieux et économiser des sous, ça vaut le coup.

En déménageant on a décidé de remonter un peu au nord et en altitude histoire de gagner quelques années sur le réchauffement climatique donc normalement on devrait pas avoir de crickets d’ici à un moment. Enfin j’espère. Vu que les gens continuent à acheter des SUV et à installer des clims ça peut nous tomber sur la gueule plus vite qu’un héritage.

 

Pour la décroissance et la sobriété heureuse:

  • On a fait le choix de travailler moins, donc on gagne moins, donc on consomme moins. Mais on a tellement gagné en qualité de vie et on est tellement plus heureux que ça vaut le coup et mon seul regret c’est de pas y avoir pensé avant. Autant vous dire qu’on va pas retourner à temps plein tout de suite!
  • Continuer à profiter de tous les petits bonheurs simples et gratuits que la vie nous offre et qu’aucun argent ne peut acheter.
  • Regarder notre fille grandir et en profiter vraiment. Parce qu’on a le temps de le faire. 
  • Continuer à se créer notre petit réseau pour consommer plus local et mieux. 
  • Réduire notre consommation de viande.
  • Sortir un peu plus du système.
  • Continuer à réparer au lieu de jeter pour racheter.
  • Et oui, je sais, je me répète, ne pas avoir d’autre enfant. PARCE QUE C’EST LE MEILLEUR GESTE A FAIRE POUR LA PLANÈTE ET LA DÉCROISSANCE.  

 

Voilà voilà, ce sera tout pour cette année, mais déjà si je m’y tiens ce sera pas mal!

Et vous, c’est quoi vos résolutions?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s