Doctor who?

Ce matin, 11h, Millau, il pleut des cordes, je pleure comme une Madeleine.

On sort de chez le pédiatre.

Pas d’affolement, Maxine va bien, très bien même, elle est en pleine santé, elle mesure 78 cm et pèse 10 kilos. Elle pète le feu.

Moi par contre…

Ce matin c’était la visite pour le vaccin. Je pleure à chaque fois. C’est inévitable. Maxine pleure, je pleure. C’est nul mais c’est comme ça. Ca ne l’aide pas plus dans le schmilblick, ce n’est pas une grande démonstration de courage et de force personnelle, en plus je déteste les gens qui pleurent pour les autres, mais je n’ai absolument aucune prise dessus, c’est vraiment génial la vie de mère…

Aujourd’hui j’ai réussi à me retenir dans le bureau du docteur Jean Jacques (je vous dirais bien que j’étais hyper fière mais c’est juste parce que je savais que si j’ouvrais les vannes je pourrais pas les refermer, et j’avais des questions à lui poser). Du coup en sortant c’est n’importe quoi. Heureusement qu’Arnaud est là. Comme d’habitude.

Aujourd’hui je ne pleure pas qu’à cause du vaccin. Je pleure parce que c’est la dernière fois qu’on voyait notre pédiatre. On va déménager avant la prochaine visite et après il sera vraiment trop loin pour qu’on continue à lui amener Maxine du coup il faut qu’on en trouve un autre (Si quelqu’un en connait un de bien entre St Chely et St Flour, je suis preneuse.).

Et moi j’aime beaucoup notre pédiatre.

Et j’aime pas trop le changement (depuis que François m’a promis que c’était pour « maintenant » et que je l’attends toujours).

La première fois que j’ai vu le docteur Jean Jacques (qui au passage ne s’appelle pas du tout Jean Jacques mais Alain) Maxine avait 1 jour. Il est rentré dans ma chambre à la maternité et j’ai failli tomber de mon lit tellement il ressemblait à Jean Jacques Goldman (d’où le surnom) mais avec une barbe de trois jours.

Après je l’ai vu de profil et j’ai halluciné tellement il ressemblait aussi à mon père (qui partageait les mêmes origines ethniques que mon idole, soit dit en passant).

Encore après, j’ai vu qu’il avait aux pieds des bottes de moto. Et sur le nez des petites lunettes rondes. Les mêmes que mon défunt père. LES MÊMES!

Quand j’ai réussi à me lever de mon lit pour lui donner ma fille (merci les points de suture…) j’ai vu qu’il avait un stéthoscope rose. Et j’ai trouvé ça hyper classe.

Il a ausculté Maxine qui lui a hurlé dessus non stop pendant 5 minutes en devenant tellement rouge que je me suis demandé si elle allait pas prendre feu. Ou évoluer comme un pokémon.

Et pour finir il m’a expliqué plein de trucs avec la voix la plus douce du monde. Ce qui contrastait tellement avec quelqu’un qui ressemblait autant à mon père que j’ai rien écouté et rien retenu.

Et il est sorti de ma chambre.

Il m’a fallu cinq minutes pour me remettre parce que je venais de rencontrer le sosie de mon père mais une version qui aime les enfants, qui s’en occupe et qui le fait bien et qui parle tout doucement.

Quand Maxine a eu trois jours et qu’on était censées rentrer à la maison il lui a trouvé des arythmies cardiaques et il m’a expliqué qu’on devait aller à Montpellier faire tout un tas d’examens. Je me suis littéralement liquéfiée dans son cabinet. Il a été tellement gentil et doux et prévenant en attendant qu’Arnaud arrive, il m’a donné une boite de mouchoirs, il a cherché toutes les solutions pour pas qu’on ait besoin d’aller péter si loin alors qu’on était censés ramener notre fille à la maison que j’ai décidé qu’il avait une petite place dans mon cœur pour toujours. Et je vous jure que c’était pas qu’à cause des hormones.

Depuis c’est notre pédiatre. Et on l’appelle Docteur Jean Jacques.

J’étais hyper contente parce qu’il était gentil, il m’inspirait confiance, il nous a bien accompagné sur l’allaitement, il m’a bien aidé avec le post-partum et en plus il avait un cabinet hyper vintage (sa bibliothèque c’est un vieux buffet et sa table avec tout son bazar c’est une table de toilette ancienne, si ça c’est pas la classe je ne sais pas ce qui l’est).

Quand on y allait Maxine ne disait rien (sauf pour les vaccins), elle lui montrait bien tous ses progrès, elle avait l’air de bien l’aimer aussi. (Bon aujourd’hui elle lui a hurlé dessus pendant toute l’auscultation. Par souci de boucler la boucle sûrement. Ou parce qu’elle aussi elle était triste, je ne sais pas.)

Y’avait un sticker girafe dans la salle d’attente! Et des magazines politiquement potables. CHEZ UN MEDECIN! Rendez vous un peu compte!

Je crois vraiment que le petit Jésus savait à quel point j’allais galérer en tant que « jeune » maman et qu’il a envoyé un ange pour m’aider. (En plus Jean Jacques c’est chouette comme nom pour un ange, ça change un peu de ceux à coucher dehors qu’on leur a collé dans la bible).

Bon c’était un peu dur de gérer mon Œdipe chronique, à chaque fois qu’on y amène Maxine j’ai envie de m’asseoir sur ses genoux pour qu’il me fasse un câlin et qu’il me dise que je suis une bonne maman. Je m’assieds sur mes mains et je le fais pas. Mais je le regarde un peu avec des yeux de merlan frit faut bien l’avouer.

Je pense que si on pousse un peu l’analyse psychologique j’ai pleuré comme une Madeleine ce matin parce que quelque part, bien au fond et bien enfoui, je devais revivre la séparation avec mon père, faut que je demande à ma copine Audrey.

Alors voilà, on ne reverra plus le docteur Jean Jacques, j’ai pleuré une demi heure et mon chéri m’a acheté des fleurs pour me réconforter.

Le seul point positif c’est que Maxine commence à parler et au moins on va éviter le jour où elle serait rentrée dans son cabinet en disant « Bonjour Docteur Jean Jacques ». Je crois que je serais morte de honte.

Du coup je me raccroche à ça.

Et je cherche un nouveau pédiatre.

Docteur Jean Jacques a mis la barre très haute.

Ca va pas être de la tarte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s