#onestpasdanslamerde

Je voulais écrire cet article dimanche vu que je trouvais que le thème collait bien avec la journée du 8 mars mais ce weekend j’étais chez ma maman, un des derniers endroits de France où il n’y a pas le haut débit et où il faut monter sur le talus derrière le garage et gesticuler 10 minutes avec son téléphone en l’air pour avoir du réseau, du coup j’ai attendu de revenir à la civilisation moderne.

Comme vous le savez depuis le mois d’octobre je travaille de nuit. Donc depuis le mois d’octobre j’ai accès à la télévision. Je refuse de l’avoir à la maison mais j’avoue que pour veiller c’est quand même bien pratique. Même si c’est assez compliqué de trouver des trucs potables à regarder et de ne pas se faire avoir par tous les trucs débiles (très très gros fail, je me suis laissée prendre au piège de « mariés au premier regard », j’ai honte).

Dernièrement une résidente se lève un peu plus tôt que les autres le matin et elle vient au salon pour regarder les clips.

Donc en plus d’avoir la télé et de devoir me battre contre moi même pour ne pas regarder de la merde programmée pour nous ratatiner le cerveau je dois maintenant mettre mes oreilles en mode « veille » pour les protéger des musiques du flex. Si tant est qu’on puisse encore appeler ça de la musique.

Du coup je me concentre sur mon tricot du mieux que je peux et j’évite de lever la tête pour ne pas voir toutes les bombasses à qui je ne ressemblerais jamais gueuler à un mec au bord d’une piscine « toi t’es super hé ho hé ho! ».

Et jusque là j’y arrivais bien.

Jusqu’à il n’y a pas si longtemps où j’ai relâché ma concentration quelques secondes et j’ai entendu « quand je t’aime je suis jalouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuux ». Là déjà mes oreilles ont saigné à cause de l’auto-tune. De surprise j’ai levé la tête. Et j’ai découvert Dadju. Et ma vie a changé. Mais pas dans le bon sens.

Absolument sidérée j’ai regardé le clip jusqu’à la fin.

Quand je suis rentrée à la maison j’ai demandé à Arnaud si il connaissait ce Monsieur qui explique très clairement, en chanson, à sa meuf,  que l’amitié entre homme et femme est impossible et qu’elle lui appartient.

Arnaud a moins de chance que moi, il est vachement plus exposé aux clips au travail. Il connaissait.

J’ai donc appris que Dadju avait une autre chanson encore pire qui s’appelle « ma vie » et dans le clip de laquelle on le voit avec deux cadavres et où l’on apprend que ce sont ceux de sa meuf et du gars avec qui elle l’a trompé et que monsieur chante à tue tête qu’elle a « détruit sa vie ». (oui j’ai regardé le clip, en entier, pour être bien sûre que j’avais bien compris.)

En 2020.

C’est autorisé à la télé.

Alors qu’on se bat dans tous les sens contre les violences faites aux femmes.

Mais où sont les chiennes de garde quand on a besoin d’elles?!

Parce qu’autant nous faire chier des plombes pour qu’on abolisse le Mademoiselle, franchement, ça servait pas à grand chose et ça nous a bien fait passer pour des quiches, par contre, là, y’a peut-être un truc important qui se joue non?!

Alors déjà mes oreilles ont mis quelques jours à se remettre de toutes ces nouveautés, la fan de vieille chanson Française que je suis a pris une sacrée claque dans la gueule. Je pense que Brel, Moustaki, Brassens et tous leurs petits copains se retournent dans leurs tombes régulièrement, à mon avis y’a plus de mouvement au Père Lachaise qu’en finale d’une compét’ de gymnastique.

Ensuite je me suis demandé, vraiment, profondément, comment on pouvait laisser passer un truc pareil de nos jours. A l’ère du #metoo et du #balancetonporc.

Et je vous dit pas mon état de colère quand j’ai appris que Dadju faisait partie des meilleures ventes de disques ces derniers temps.

Moi accessoirement j’ai eu une fille y’a pas si longtemps et je trouve qu’il y a déjà assez de trucs flippants dont je dois la protéger sans rajouter une nouvelle génération de machos débiles, possessifs et violents.

Comble de l’ironie Dadju a eu une fille aussi.

J’aimerais bien boire un café avec lui pour qu’il m’explique un peu quels vont être ses principes d’éducation.

Sérieusement.

Est ce que si sa fille se fait violer il va d’abord lui demander comment elle était habillée?

Est ce que si sa fille se fait frapper par son mec il va lui dire « ben ouais mais t’as parlé à un autre gars, t’as cherché aussi! »? Ou « c’est parce qu’il t’aime t’as vu! »?

Est ce que si sa fille, un jour, ça peut arriver, trompe son mec, il va lui dire, pour citer sa merveilleuse chanson, « j’ai qu’une envie c’est d’éclater vos têtes sur une vitre »? (putain rien que de le copier/coller j’ai un frisson qui me parcoure tout le dos).

Comment ça s’organise dans sa tête à ce garçon? Au niveau de la réflexion et de la cohérence? On peut en parler ou pas?

Moi je voudrais dire à Dadju que si j’étais sa meuf et qu’il m’avait chanté « jaloux » il aurait pris deux claques dans la gueule et un cours sur le féminisme pour les nuls en version concentrée et accélérée. Et que tout de suite après je me serais barré en courant parce que vraiment c’est pas possible on peut pas rester avec un mec qui a ce genre de discours.

Je voudrais aussi lui dire que dans l’hypothèse où la meuf fictive (parce que j’espère vraiment que c’est du fictif) pour qui il a écrit cette merde en tube reste avec, ben c’est normal qu’elle le trompe après! Et que non elle ne mérite pas de se faire éclater la tête contre une vitre, et encore moins de se faire buter dans un parking sous terrain devant une voiture de sport avec comme seule oraison funèbre « t’as détruit ma vie ».

Mais plus sérieusement je voudrais que les artistes (si tant est qu’on puisse encore parler d’art) prennent conscience qu’ils parlent aux jeunes générations, que certains (s’il vous plait mon Dieu faites que ce ne soit pas la majorité) prennent ces paroles pour argent content. Qu’ils ont une responsabilité et qu’il serait vraiment temps qu’ils en mesurent l’importance.

Quand Maxine est née Arnaud a parlé de l’inscrire à un sport de combat plus tard pour « qu’elle puisse se défendre contre les gros lourds quand elle sera grande ». J’ai trouvé qu’il abusait et qu’il suffirait largement de lui parler de la kriptonite des mecs qui se trouve entre leurs deux jambes.

Aujourd’hui Dadju chante à la télé et à la radio, on récompense Polanski aux Césars, on ne protège toujours pas les femmes contre leurs ex violents, on se fait toujours siffler dans la rue quand on est en jupe, on nous demande toujours comment on était habillées le jour où on s’est faite violer et les CRS tapent des meufs qui défilent juste pour parler de leurs droits.

Du coup je cherche un cours de street fighting pour Maxine.

#Dadjuonprenduncafé? #jaiunefilleetjepanique #coupdepieddanslesboules

8 commentaires

  1. Je connais Dadju de nom et quelqu’un m’a dit que c’était le frère de Maitre Gims (mdr pour le coup). Je n’ai jamais écouté, je découvre donc les paroles avec toi et je ne comprends pas le projet non plus. Est-ce peut-être de parler à une génération de mecs de cité qui pensent comme lui ? Je crois que certaines femmes aiment les hommes jaloux et prêts à se battre pour elles, je n’en fais pas partie évidemment mais ça existe bel et bien. Qui se ressemble s’assemble… J’ai une amie qui a une fille de ton âge qui vit aux États-Unis et qui est tout aussi paniquée que toi et je ne sais pas quoi dire pour la rassurer à part “croisons les doigts”, il n’y a que ça à faire. Donner beaucoup d’amour, éteindre la télé et la radio et croiser les doigts…

    J'aime

    • Pour info Maitre Gimms ne s’appelle plus que Gimms, il s’est auto-annulé son titre. (Je m’en veut tellement de savoir ça…)
      Je sais que certaines femmes aiment les hommes jaloux mais est ce que du coup il faut former des générations entières de jaloux pour satisfaire quelques meufs et pourrir la vie de plein d’autres qui n’ont rien demandé?
      En plus de « croisons les doigts » je pense qu’il faut aussi dire « éduquons nos enfants » avec de la vraie éducation je veux dire. Et malheureusement « préparons nos filles à devoir se battre continuellement pour leurs droit et leur liberté ».
      Et effectivement, je suis plus que d’accord avec toi, il faut éteindre la télé.

      J'aime

      • Ah ok c’est devenu Gimms, merveilleux ! On est loin du temps où Prince se faisait appeler Love Symbol, c’est incomparable, je m’en veux de comparer les deux, j’espère que Prince ne se retourne pas dans sa tombe… Perso j’ai choisi de ne pas avoir d’enfant aussi parce que je suis déjà anxieuse à la base alors une fille … je ne dormirais pas la nuit (un garçon non plus). Éduquer, est ce suffisant ? On n’est peut-être pas dans le bon pays non plus. Je ne sais pas. Perso j’en ai un peu marre de me battre, de dire “non” 150 fois à un mec qui va retrouver mon Instagram pour me redemander si “je suis sure”, notre seul salut c’est la sororité mais comment se sentir quoi que ce soit de commun avec une femme qui trouve “trop mignon” que son mec soit jaloux et l’empêche de mettre une jupe pour aller voir ses copines ?

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s