La sixième semaine

La semaine du « minimalisme malgré soi ».

Alors cette semaine on a fait des cartons, des cartons et encore un peu plus de cartons et du coup jeudi on avait vraiment plus de place du tout pour stocker d’autres cartons. Du coup on a loué un camion et Arnaud a fait trois aller-retours en deux jours à la nouvelle maison pour tout amener.

Tout seul.

Puisqu’en confinement t’as pas de système de garde, tu peux pas appeler tes potes pour demander un coup de main et quand, comme nous, t’as un petit lutin qui court partout ben tu peux pas trop demander à ta femme non plus puisqu’il en faut toujours un qui court derrière le dit lutin.

Du coup il a gagné un kilo de muscle. Voire peut-être même deux.

Et du coup notre maison a adopté le style minimaliste épuré. Ça tombe bien, il parait que c’est tendance.

La véranda est vide, notre chambre est moitié vide, la pièce à vivre ne contient plus que le strict minimum, il n’y a plus de meubles de jardin dans ledit jardin et dans le garage il n’y a plus qu’un gros tas de bordel qui doit aller à la déchetterie. (Vous savez, quand on va nous déconfiner et que comme tout le monde aura passé deux mois à ranger sa maison il y aura deux jours de queue devant la déchetterie…)

Le seul truc qu’on ne touche pas c’est la chambre de Maxine. Déjà pour pas la perturber plus. Et en plus parce que c’est vraiment pas là qu’il y a les trucs les plus encombrants.

Maxine nous a aidé à sa manière:

  • En restant dans le porte bébé
  • En vidant les cartons qu’on tentait de remplir
  • En m’encourageant quand j’ai dû me séparer de plein de paires de chaussures
  • En mettant sa peluche vache dans le camion

En nous aidant à ranger le dressing Maxine a découvert mon ballon de grossesse. C’est sa nouvelle passion.

Et aujourd’hui j’ai passé la journée dans la nouvelle maison à faire du tri, du ménage, du tri, du ménage et à défaire les cartons qui pouvaient l’être parce que devinez quoi? Ben maintenant qu’on a tout amené là bas ben le garage de là bas est presque plein. C’est sans fin.

J’ai aussi nettoyé et aménagé le petit chalet dans le jardin (qui a vocation à être loué un jour) pour qu’on puisse y camper le temps des travaux.

Je suis claquée et au bout du rouleaux et tendue comme une arbalète mais franchement manger des crêpes assise sur notre futur terrasse cette après midi à regarder notre future vue sur la rivière et la forêt à profiter de mes premières heures de solitude depuis 6 semaines adoucit un peu le bordel. Ça et le petit verre de blanc que je suis en train de siroter.

Bref.

A part ça.

La cuisine de la semaine:

  • De la soupe
  • Des crêpes
  • Un genre de sauté de nouilles au légumes et aux œufs avec de la sauce soja (non mais là comme ça on dirait pas mais c’était trop bon!)
  • Une pizza maison
  • De la salade de chou
  • Un pain cocotte

J’ai réussi une deuxième semaine complète sans viande!!! (En vrai j’ai mangé une bouchée de merguez mais c’était pour faire bisquer Arnaud et je l’ai tellement pas appréciée que ça compte pas. Et ça me motive pour continuer).

La musique de la semaine:

  • Sebastien Patoche (mais on a beaucoup réduit).
  • Michel Sardou (on réduit aussi).
  • Joan Baez.
  • Murray Head.
  • La playlist des dessins animés de notre enfance (Maxine préfère « le collège fou fou fou »).
  • La playlist du club Dorothée (Youtube a merdé).
  • La playlist des Musclés (c’est moi qui ait merdé).

Les films de la semaine:

  • How I Met Your Mother
  • Friends
  • Unorthodox (j’ai bingé les 4 épisodes en une soirée, je conseille vivement cette mini série)

La prise de conscience de la semaine (celle qui te fais te mettre des coups de pieds au cul à toi même):

  • Un an et demi que je refuse de manger des avocats parce que c’est pas éthique et en faisant des cosmétiques je me suis rendu compte que je m’en mettais dans les cheveux. Genre j’avais pas fait le lien. Des fois je me foutrais des gifles. Après j’ai lu sur un site sur la transition que c’est normal les incohérences au début et que ça prend du temps pour penser à tout. Mais putain quand même!

Les apprentissages de Maxine:

  • Courir après les mouches avec la tapette qu’elle appelle le « clac clac ». D’ailleurs si vous lui demandez quel bruit fait la mouche elle dit « bzzzzzzzzzzzzzzzzzz CLAC! ».
  • Dire « bonjour » en serrant la main. Comme ça si elle veut pas faire de bisous elle peut être polie quand même.
  • Dire « WOOOOOOOOOW » quand elle voit des chaussures. C’est trop ma fille.
  • Porter une bière à son père. Sans la renverser. Et sans essayer d’en boire en chemin.

Les activités de la semaine (qui n’avaient pas de lien avec le déménagement):

  • Le lilas de la cour est en fleurs donc on a fait des bouquets, du macérat et du vinaigre pour la lessive.
  • Je suis passé au niveau 5 en sudoku.
  • J’ai fait un deuil accéléré pour mes paires de chaussures (ça prend un peu de temps quand même).
  • Maxine a envoyé une lettre et des photos à sa mamie qui aime beaucoup le lilas.
  • J’ai fabriqué du baume pour le corps et du dentifrice.
  • Un peu de jardinage. Les radis sortent, les salades pointent le bout de leur nez et les pommes de terre que j’avais planté à l’arrache ont vachement bien pris. Y’a 21 plans qui sont sortis. J’espère que la nouvelle proprio aime les patates…
  • Du yoga (pour gérer le stress).
  • L’apéro (pour gérer le stress).

Demain je m’attaque à la deuxième partie de mon dressing. Je pense qu’il va me falloir deux jours, un cubi de rosé et une boite de Xanax…

Et vous, comment ça va?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s