La septième semaine

La semaine du « oh putain ».

Alors cette semaine on a eu le planning d’Arnaud au déconfinement. On l’a mis à côté du mien. On a compté le nombre de jours restants avant le déménagement. On a regardé ce qu’on avait comme jours de libres pour faire les travaux. On a fait une liste des travaux à faire. J’ai fait une crise d’angoisse. Arnaud m’a fait respirer dans un sac en papier et m’a allongée sous un cubi de rosé.

Donc on a pris le taureau par les cornes, on a fait des listes, on a bu un coup, on a refait des listes, on s’est procuré tout ce qu’il nous fallait pour les travaux, on a bu un coup pour fêter ça, Arnaud a refait deux jours de déménagement avec un camion, tout seul avec ses grands bras musclés et moi je viens de passer mon dimanche à détapisser la future chambre de Maxine et la cage d’escalier. Du coup là je bois un coup pour fêter ça. J’avais oublié à quel point c’est chiant de décoller du papier peint. Surtout celui des années 70 qui est moitié en plastique tout pourri. Franchement y’a un moment où j’ai considéré très sérieusement l’idée de garder le décor « envol de canards au dessus d’une mare ».

Donc au niveau du déménagement le bilan de la semaine est plutôt positif.

A part ça. Cette semaine il a plu des cordes. Donc très peu de sorties dans le jardin pour Maxine. Je ressens la peine de tous les gens de la ville depuis le début du confinement. Les deux jours où on a pu sortir ont tout de même été très chouettes, on a pu arracher de l’herbe pour la donner aux moutons, touiller dans le bac à eau, jeter des cailloux dedans, courir très vite jusqu’en bas du jardin et souffler sur des pissenlits.

Maintenant que la véranda est vide je lui ai monté son vélo dedans mais elle préfère s’asseoir sur la première marche de l’escalier avec sa vache à regarder le jardin comme une pauvre malheureuse.

Du coup avec toute cette pluie j’ai rompu mon vœu sacré de « pas de télé pour Maxine ». On a regardé Turbo (le dessin animé). Depuis elle dit « escargot, la course, parti, badaboum, escargot parti ». C’est au final un résumé assez complet du film.

Aujourd’hui le soleil est revenu, croisons les doigts pour que ça dure!

La cuisine de la semaine:

  • De la soupe.
  • Des courgettes à la poêle (j’essaie désespérément de faire manger à Maxine autre chose que des pâtes le midi, elle a rien voulu savoir.)
  • Une poêlée de nouilles aux courgettes (c’est moi qui l’ait mangée…)
  • Un gratin de courgettes au quinoa (ça n’a pas marché non plus.)
  • Des pommes de terre au four.
  • Un pizza maison.
  • Un pot au feu végétarien (ou comment dire que j’ai bouffé des légumes vapeur avec un kilo de mayo…)
  • Une tarte chocolat banane.
  • Des cookies.

Les films de la semaine:

  • Wild wild country sur Netflix. J’ai bingé les 6 épisodes en deux jours. Série sur une secte Indienne qui a tenté l’auto suffisance dans un ranch aux States au début des années 80. En gros. Je le recommande vivement.
  • One husband three wives sur Netflix. J’ai bingé les 6 épisodes en deux jours aussi. Immersion dans la vie des mormons dans une communauté qui vise l’auto suffisance. (Y’a comme qui dirait un thème récurrent dans mes choix de trucs à regarder…)
  • Une conférence d’Aurélien Barrau, « La fin du monde, l’autre option c’est vous » sur youtube que je recommande vivement
  • Friends.
  • How I Met Your Mother.

La musique de la semaine:

  • Sebastien Patoche et Michel Sardou pour pas changer.
  • Chaud cacao d’Annie Cordy. Plus de fois qu’humainement supportable en une après midi. Maxine a vraiment des goûts de merde…
  • La BO de Fallout 76. (Arnaud)
  • Un peu de Johnny. (Pour me donner du courage pour emballer mon dressing)
  • Du Charles Trenet. (La seule cassette accessible aujourd’hui pour m’aider à décoller le papier peint).

On a emballé et déménagé tous les CDs et les vinyles et ils sont à la nouvelle maison. On a gardé qu’un disque de Sardou. On doit être maso…

Les activités de la semaine:

  • Du sudoku (le niveau 5 aura raison de ma santé mentale).
  • Des cartons, du ménage et du rangement.
  • J’ai emballé mon dressing. Ça m’a pris une journée complète.
  • Des lessives et du repassage.
  • La lecture en boucle de tous les Martine. Je suis à bout.
  • J’ai fabriqué de la crème pour le visage et un baume pour le corps. (Ou était-ce la semaine dernière? Je ne sais plus où j’en suis…)
  • Un peu de désherbage. Normalement on va pouvoir manger les radis la semaine prochaine. (Par contre faut que j’ai une conversation sérieuse avec le con qui a appelé ça des « radis de 18 jours »). Mes plants de patates ont adoré la pluie, ils poussent comme des champignons.
  • On a ENFIN trié nos cartons de « on ne sait jamais » et de « non mais si ça je le garde » que l’on déménage à chaque fois depuis bientôt 7 ans. Mais que l’on ne sort jamais des cartons. Cette fois, c’est fait!
  • J’ai fait une petite crise d’angoisse devant le tas de trucs qu’on doit amener à la déchetterie. Si ça rouvre. Un jour. Parce que franchement ça me ferait bien chier de devoir déménager des poubelles. En plus ça représente deux camions. Minimum. J’exagère à peine.

Les exploits de Maxine:

  • Renverser du romarin partout dans le salon parce qu’elle voulait le faire sentir à un père noël encadré. (Oui dit comme ça c’est bizarre, il fallait y être.)
  • S’asseoir dans son fauteuil pour sniffer le pot de cardamome et celui de clou de girofle. (Je crois qu’elle a été vendeuse d’épices dans une autre vie. Ou junkie.)
  • Refuser de prendre sa douche autrement qu’avec moi. (Mais ça c’est vraiment trop kiki, dès que je vais dans la salle de bain elle me suit en disant « maman la douche à poil ? »

Le coup de pub de la semaine:

Cette semaine on a reçu un super colis pour Maxine. Il y a quelques semaines Arnaud avait commandé un doudou bébé Yoda au crochet à une créatrice via Facebook. Il est trop mimi et Maxine l’a aimé tout de suite et lui a fait tout plein de câlins, d’ailleurs maintenant elle dort avec.

Donc, si vous faites partie des gens qui ont réalisé pendant le confinement que le fait main c’était vachement bien et qu’il vaut mieux encourager des petits commerces Francais que des multinationales qui font fabriquer des merdes par des enfants en Chine je vous conseille Lauryanne.

Si en plus (comme Arnaud) vous êtes fan de Star Wars vous allez bien vous entendre avec elle.

Si encore en plus (comme nous deux) vous êtes fan de Kaamelott vous allez mourir de rire en discutant avec elle. Sérieux. Elle connait toutes les répliques.

En plus de Yoda on avait dans le colis une lettre de bienvenue personnalisée, des petites barettes trop kikis et des attaches masques.

D’ailleurs en ce moment elle vend des trucs pour pouvoir racheter du matos pour faire des masques gratos pour l’EHPAD de son village. Si ça ce n’est pas une initiative à encourager, je ne sais pas qu’est ce qui l’est.

Sa page Facebook s’appelle Laury Croch, allez y faire un tour, il paraît qu’on a le temps en ce moment.

Et vous, comment ça va?

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s