All you need is love

Cette année nous ne sommes pas partis en vacances parce que bon, on vient de s’acheter une maison. Mais nous sommes allés à Marseille pour le mariage de nos amis Pablo et Jenny.

Pablo c’est le meilleur ami d’Arnaud. Ils se connaissent depuis tellement longtemps que Pablo a connu Arnaud avec sa coupe au bol et Arnaud a connu Pablo avec des cheveux longs et bouclés. Il a d’ailleurs connu Pablo avec des cheveux tout court (ceux qui savent comprendront).

Pablo c’est comme son frère. Quand ils se voient Arnaud redevient instantanément Marseillais, ils passent systématiquement une heure à parler de l’OM puis deux jours à parler de Star Wars. Ils ont des petits surnoms l’un pour l’autre, ils se mettent des tapes dans le dos et ils font équipe pour déconcentrer les autres quand on joue au Risk.

Pablo était témoin à deux de nos trois mariages et si il avait pu venir à Vegas avec nous, il l’aurait été une troisième fois.

Moi j’aime beaucoup Pablo parce qu’il est vraiment très gentil et très rigolo, il a un sourire hyper contagieux, il a une bague qui fait ouvre bouteille et il me fait toujours plein de câlins. Et moi j’aime beaucoup les câlins. Et ouvrir des bouteilles.

Quand j’ai rencontré Jenny ils n’étaient pas en couple mais j’ai instantanément rejoint le groupe (apparemment assez large) de gens qui harcelaient Pablo en lui disant « mais c’est quand que tu vas te rendre compte que c’est la femme de ta vie bordel de merde?!?! ».

On devait pas être hyper efficaces parce qu’il a mis 10 ans.

Mais mieux vaut tard que jamais comme on dit.

Et donc le 22 aout ils se sont mariés.

J’ai toujours adoré les mariages. Ceux des gens que je connais, ceux dans les films, les miens, ceux des gens que je ne connais pas. Je suis une éternelle romantique et je ne crois pas au divorce, ce qui est assez ironique quand on connait mon histoire personnelle. Je suis toujours la meuf qui pleure comme une madeleine au moins trois fois pendant la cérémonie et puis à nouveau pendant les discours. Et aussi pendant la première danse. Et encore un peu le lendemain parce que c’est fini.

Autant vous dire que pour le mariage d’amis proches j’ai ouvert les vannes en grand. Bon là ce qui était pratique c’est que c’est passé complétement inaperçu parce que la mariée pleurait encore plus que moi.

Comme c’était la première fois qu’on allait à un mariage avec Maxine j’étais quand même hyper angoissée. Je ne savais pas comment elle allait réagir face à tous ces gens qu’elle ne connaissait pas, si elle pourrait faire la sieste, si elle allait bien se tenir, j’avais peur qu’elle ne dorme pas, qu’elle fasse carnage pendant la cérémonie et j’en passe. Du coup j’étais hyper stressée dès le réveil samedi matin. Réveil qui a eu lieu à 7h, bien trop tôt à notre goût (et à celui du marié qui dormait dans la chambre d’à côté) parce que mademoiselle était trop excitée « du mariage de tonton Pablo et tata Jenny » et voulait mettre sa « robe de princesse » (qu’elle avait failli ne pas me laisser mettre dans la valise et enfiler dès le jeudi). Ça partait mal. Pour moi en tant que maman je veux dire. Pour le mariage en lui même tout allait bien.

J’ai eu une première larmichette quand j’ai vu Pablo dans son costume.

Mais si j’avais été à l’habillage de Jenny j’aurais surement carrément ruiné mon maquillage.

Ensuite on est allé à la mairie. J’étais hyper contente parce que Maxine s’est endormie dans la voiture. Mais le trajet n’était pas assez long pour faire une sieste complète. J’ai donc repleuré. Mais d’angoisse.

Après Jenny est arrivée. J’ai ouvert un peu plus les vannes. Pablo aussi. Et Jenny bien entendu. (Maxine pleurait aussi mais c’était parce qu’elle ne voulait pas rester dans sa poussette mais aller faire « un bisou à tataaaaaaaaaaa Jennyyyyyyyyyyy ».)

Covid oblige on ne pouvait pas rentrer dans la mairie et j’ai donc fait des tours de poussette dans le parc pendant qu’ils se disaient « oui ». Il faisait une chaleur à crever (je comprends toujours pas comment Pablo n’est pas mort dans son costume trois pièces), Maxine ne voulait pas se rendormir mais Dieu merci j’avais rencontré une amie de jeunesse d’Arnaud qui est restée avec moi tout le long. Rien que pour ça Bérénice, tu mérites un monument à ta gloire.

Quand les mariés sont sortis de la mairie j’ai dû changer de mouchoir. Jenny aussi je crois.

On a fait des photos dans le parc, Maxine était pas hyper partenaire du projet, je suis pas sûre que celles sur lesquelles on est soient hyper réussies… Ou alors le photographe est vraiment hyper balèze.

Puis on est passé à l’hôtel s’installer et se changer. Malgré tous nos efforts Maxine a refusé de dormir sur la route. Sûrement parce qu’elle allait enfin mettre sa robe de princesse. Ou parce qu’il faisait 1000 degrés. Je suis pas sure.

Bien entendu une fois qu’elle a été dans sa robe de princesse il a été impossible de la prendre en photo en entier et de face. Encore moins sans la tutute. J’ai également dû renoncer à l’idée d’avoir une photo de nous trois dans nos beaux habits. Je vous dit même pas combien de clichés j’ai dû effacer parce qu’elle avait un doigt dans le nez ou qu’elle soulevait sa robe. Mais bon, on va dire que Maxine a choisi d’être une princesse mais princesse Rebelle, c’est pratique, ça colle avec ses cheveux.

Bref, nous sommes donc partis à la cérémonie laïque.

Là le photographe nous a montré à quel point il était balèze puisqu’il a réussi à prendre une photo de Maxine de face, sans tutute, sans doigt dans le nez et presque en entier. Chapeau bas!

Pour la suite, une fois n’est pas coutume, je vais faire des listes, j’aime bien les listes.

Comment j’ai vécu la cérémonie en tant que « maman hyper angoissée de la vie »:

  • « Ho putain y’a une piscine, si elle jette son doudou dedans c’est la fin des haricots ».
  • « Ho putain elle a vu la piscine, elle veut carrément aller dedans, la journée va être interminable ».
  • « Elle vient de mettre une tape au seul bébé de tout le mariage, putain j’ai trop honte, je vais aller me noyer dans la piscine. A quel moment on commence à boire? » (La cérémonie n’avait pas commencé).
  • « Pourvu qu’elle touche pas les machines à bulles ».
  • « La deuxième lanière de ma chaussure vient de péter, si elle part en courant là tout de suite maintenant je la rattraperais jamais ».
  • « OK c’est bon, tant pis pour le style, je me mets pieds nus ».
  • « Ça commence, elle a encore rien cassé, ça va bien se passer ».
  • « Elle a reconnu le bruit de Dark Vador, je suis trop fière ».
  • « Non ma chérie ce n’est pas Dark Vador qui arrive, c’est tonton Pablo ».
  • « Non Maxine, tu ne peux pas aller faire un câlin à tata Jenny là tout de suite maintenant, elle est en train de se marier ».
  • « Tiens, joue avec le sac de maman ».
  • « Tiens joue avec les pétales de fleurs ».
  • « Ho putain y’a presque plus de pétales de fleurs ».
  • « Tiens ma chérie, mange des fruits secs ».
  • « Non Maxine il faut pas mettre tous tes fruits secs par terre, c’est du synthétique, ça poussera pas! ».
  • « Non ma chérie tu ne peux pas aller voir papa non plus, il va bientôt faire son discours ».
  • « Oui maman pleure, mais c’est parce qu’elle est heureuse ».
  • « Ho putain y’a un flamant rose géant, si elle le voit je suis foutue ».
  • « Non Maxine, tu ne peux pas monter sur le flamant rose tout de suite, peut être plus tard ».
  • « Oui ma chérie maman pleure mais cette fois ci c’est de rire ».
  • « Ça y’est, elle a mis les mains dans le produit de la machine à bulles. »
  • « Putain j’ai plus de mouchoirs ».
  • « Viens ma chérie la cérémonie est finie on va aller voir papa » (enfin toi tu vas y aller pendant que maman fume trois clopes en deux minutes).
  • « Ça y’est, tu peux jouer avec le flamant rose! »
  • « Je suis très contente que tu m’aimes très fort et que tu veuilles passer TOUTE la soirée avec moi mais regarde, y’a une nounou, elle a l’air hyper gentille. »
  • « Tu veux faire un tour de poussette? ».
  • « Tu veux descendre de la poussette? »
  • « Ha maintenant tu veux y retourner? »
  • « Mais Maxine ça fait trente fois en 12 minutes que tu montes et descends de la poussette! ».
  • « Je me demande combien de kilomètres je viens de faire? »
  • « Et combien de tour de pelouse ».
  • « Ça compte pour les 10 000 pas par jour ou pas? »
  • « Putain la poussette fait des traces dans le gazon synthétique ».
  • « Je me demande si vu d’en haut ça fait un dessin un peu classe ».
  • « Elle dort, le premier qui la réveille, je le bute à coup de claquettes ».

Comment j’ai vécu la cérémonie en tant que « meuf trop romantique et trop contente pour ses amis »:

  • « Wooooooooooooooooooow, c’est trop beau comme endroit! »
  • « La marche impériale pour l’entrée du marié c’est trop classe ». *pleure
  • « Oh Jenny a un voile, elle est trop belle! » *pleure
  • « Oh leur témoin qui fait la cérémonie est vachement émue! » *pleure (et change de mouchoir)
  • « Putain je savais que c’était une connerie de prendre qu’un demi paquet de mouchoirs sous prétexte que c’est ceux avec des stormtrooper dessus et que ça plairait à Pablo ».
  • « Elles sont trop drôles leurs mamans! » *rigole entre deux larmes
  • « Ha ha ha Christophe attaque son discours par un sketch! » *pleure de rire
  • « Ha non c’était pas un sketch en fait, c’est juste sa personnalité ». *pleure de rire à en avoir mal au ventre
  • « Quelqu’un a dit à Pierre que c’était pas un one man show? ». *se tient les côtes
  • « Le nœud pap’ en bois d’Arnaud c’est vraiment trop la classe! » *sourire niais devant la beauté de son mari
  • « Trop beau ton discours mon amour » *pleure
  • « Un rituel avec une bouteille de vin? C’est bon, je sais ce qu’on fait pour notre prochain mariage! » *prend note sur son portable
  • « Holala ils vont échanger les vœux j’ai plus de mouchoir! » *panique
  • « Non mais Pablo tu sors d’un film c’est pas possible! » *pleure (et considère l’idée de se moucher dans la robe de sa fille)
  • « Hoooooooooooooo un flamant rose! Jenny va être trop contente! » *pleure en voyant Jenny pleurer
  • « Hoooooooooooooo ils sont trop beaux! » *commence à se sentir sérieusement déshydratée
  • « Ça y’est on peut boire l’apéro?! Faut que je me remette de toutes mes émotions! » *pars en courant vers le bar

Ce que j’ai préféré:

  • La marche impériale. Et ça me fait bizarre de le reconnaitre.
  • La rébellion de Dominique et Pierre qui ont refusé de se plier aux « deux minutes de temps de discours ».
  • Les blagues sur les cheveux de Pablo.
  • Le truc avec la bouteille de vin.
  • Les vœux de Pablo écrits avec des morceaux de chansons d’amour.
  • La manière dont Pablo regarde Jenny.
  • La manière que Jenny a de l’appeler « Mon Pablo ».
  • Le flamant rose.
  • La première danse sur Shakira.
  • Le photoboot.
  • Rencontrer les copains de jeunesse de Pablo et Arnaud.
  • Faire n’importe quoi au photoboot avec les copains de jeunesse de Pablo et Arnaud.
  • Le fait qu’on a maintenant le même anniversaire de mariage, et ça, c’est vraiment juste trop la classe.

Mentions spéciales:

  • A Norbert et Dominique pour leur accueil tout le weekend.
  • A Laurie la baby-sitter qui m’a amené un gros tas de pétales de fleurs quand j’en avais plus. Et qui a essayé tant bien que mal de garder Maxine avec elle plusieurs fois dans la journée.
  • A Ethan le barman qui m’a amené des Martinis quand j’arpentais la pelouse avec la poussette.
  • A Arnaud qui malgré le fait que c’était le mariage de son meilleur ami s’est occupé de Maxine autant que moi, si ce n’est plus, et à réussi comme d’habitude à m’éviter plein de crises d’angoisse.
  • A Helio, Mado, Pierre et Christophe. Vous savez pourquoi 😉

Et pour tout le reste…

Encore félicitations les amis. Et merci de nous avoir permis de partager cette journée avec vous. Elle était à votre image et parfaite en tous points. Souvenez vous toujours de ce samedi après-midi et des promesses que vous vous êtes fait l’un à l’autre, si vous oubliez parfois, regardez les vidéos ensemble. Le mariage c’est un peu de boulot tous les jours mais, quand on s’aime comme vous vous aimez, ça en vaut vraiment la peine, promis.

(Et il n’y a pas grand chose qu’une sieste tout nus ne peut pas réparer, promis aussi ;-))

May the force be with you. Live long and prosper. Keep on rollin. Don’t worry, be happy.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s