Quarantaine, jour 6.

Ayant compris très tôt (hier soir) que je ne pouvais pas demander à ma petite famille (Arnaud) d’enchaîner deux jours de bois, j’ai décidé que plutôt que de faire la gueule, mettre mon homme en colère parce que je fais la gueule, et pourrir un dimanche en famille j’allais juste investir mon énergie ailleurs. Presque 8 ans de vie commune pour en arriver à cette conclusion, je comprends vite mais faut m’expliquer longtemps.

En plus il faisait ni très beau, ni très chaud.

Ce matin j’ai proposé à Maxine une balade en voiture pour aller au tri sélectif parce qu’elle était pas sortie de la maison depuis une semaine. Elle a dit oui. Puis je me suis rendu compte que c’était quand même pas la sortie du siècle du coup en rentrant on a fait un détour par le château. Ça fait un an qu’on le voit tous les jours par la fenêtre, on y avait encore jamais foutu les pieds. Maxine était ravie enchantée vu qu’elle pense que c’est le château de Rebelle.

Entre le grand champ tout fleuri qu’il a fallu traverser à pied, l’imposant qui le disputait à la majesté, le regard émerveillé de Maxine dans les ruines et ses gros câlins agrippée à mon cou quand elle avait peur que Mordù débarque cette balade est la meilleure idée que j’ai eu cette semaine (à part de faire du bois, je maintiens que c’est toujours une bonne idée) .

Cet après-midi pendant la sieste on a installé le frigo du chalet même si concrètement ça sert à rien puisque tant que le chantier de l’isolation extérieure est pas terminé on peut pas le louer. Mais au moins ça a libéré de la place dans le garage pour qu’on y entrepose le sèche linge qu’on a récupéré vendredi vu qu’on peut pas le mettre à la place de celui qui marche plus parce que y’a un échafaudage qui bloque l’entrée de la pièce où il est. Si vous avez pas tout compris la seule chose à retenir est la suivante: le chantier de l’isolation est une merde sans fin et j’en ai marre.

Après j’ai enrichi une future plate bande potagère avec des copeaux de bois, j’ai mis en pleine terre mes plants de petits pois, de choux et de navets. Puis j’ai posé dessus mes vieilles fenêtres sur le principe du « on a pas passé les saints de glace on sait jamais ». Et j’ai aussi passé 5 bonnes minutes à m’extasier devant mes bébés poireaux dans la serre.

Après la sieste Arnaud a un peu bricolé l’isolation (intérieure cette fois) de la chambre de Maxine et moi je servais de soutien moral à Maxou qui a une peur bleue de la perceuse mais qui aujourd’hui avait décidé « d’essayer de rester et d’avoir moins peur ». Elle a été très courageuse, elle a pas pleuré et quand ça a vraiment fait trop de bruit on s’est cachées sous la couette avec plein de doudous puis on a fait du pain perdu pour nous remettre de nos émotions.

Après j’ai fait du repassage et elle m’a imité avec son petit fer rose (vous pensez bien que c’est pas nous qui le lui avons acheté), elle était hyper appliquée, c’était pas très féministe mais c’était très kiki.

Ce soir au repas on s’est rendu compte, après des semaines à se battre pour qu’elle boive un quart de tasse de soupe, qu’il suffisait de lui dire de SURTOUT pas la boire pour qu’elle le fasse en riant et jusqu’à la dernière goutte. Nos soirées vont s’en trouver transformées.

Avant de se coucher elle a passé une chiée phénoménale à ses barbies, qui apparemment n’avaient « pas respecté les consignes », elles étaient toutes au coin, comme elle en a 7 y’en avait partout, elle faisait des allers-retours dans tous les sens, c’était à mourir de rire.

Et pour bien finir le dimanche je viens de foutre une pâtée à Arnaud au Risk Walking Dead. Je suis au top de ma vie.

Moralité :le tas de bois n’a pas bougé aujourd’hui mais on a passé une belle journée en famille et finalement c’était bien plus important puisque demain Maxine part en vacances chez sa mamie (toujours sur le principe du « je suis cas contact mais pas assez pour être en arrêt, on bosse tous les deux, on est » essentiels » c’est manu qui l’a dit, c’est les vacances faut bien que quelqu’un s’occupe de Maxine, Dieu merci on a ma mère et elles s’adorent ».) et on la revoit pas avant jeudi (oui je pleure à l’intérieur, oui je mets des coups de pieds au cul à moi même).

Bref, je suis en quarantaine autostipulée mais les journées en famille à faire pas grand chose mais avec Maxine qui rend tout mignon c’est vraiment super chouette.

Et vous comment ça va ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s